Qu’est-ce que paradoxe de la viande ?

DerniĂšre modification : 10 mars 2024
Jeune femme regarde une vache au loin

La majoritĂ© des gens dans le monde mangent de la viande, cependant, un grand nombre d’entre eux Ă©prouvent un sentiment de malaise lorsque cette viande est associĂ©e Ă  la mort d’animaux. Ce phĂ©nomĂšne est explorĂ© en psychologie sous l’appellation de paradoxe de la viande[1]https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_la_viande[2]https://doi.org/10.1177/1088868316647562.

La dissonance cognitive

En psychologie, la dissonance cognitive est la perception d’informations contradictoires qui affecte tous les humains[3]https://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive (et probablement aussi les singes[4]https://doi.org/10.1111/j.1467-9280.2007.02012.x). Dans le cas du paradoxe de la viande : je tue des animaux et je ne veux pas faire souffrir les animaux en mĂȘme temps[5]https://youtu.be/-fwk5YTVFy4.

Les personnes vont chercher à réduire cette dissonance en mettant leurs actes en accord avec leurs valeurs ou en modifiant leurs valeurs[6]https://en.wikipedia.org/wiki/Cognitive_dissonance#Reduction.

Une revue de la littérature scientifique[7]https://doi.org/10.1111/spc3.12592 propose un schéma avec 4 stratégies utilisées par les gens pour tenter de rester cohérent avec leurs habitudes alimentaires :

DĂ©clenchement de la dissonance cognitive

  • Rappel de la production de viande
  • Information sur le bien-ĂȘtre des animaux de ferme
  • Rappel que la viande provient d’un animal

4 réponses possibles à la dissonance cognitive

Ignorer ou nier les informations sur les animaux

  • Ignorer volontairement le sujet de la viande et des animaux
  • Dissocier la viande et les animaux comme 2 choses qui n’ont rien Ă  voir[8]https://doi.org/10.1016/j.appet.2019.104554[9]https://en.wikipedia.org/wiki/Dissociation_(psychology)

Pas de changement de comportement.
Dissonance cachée.

Note : les informations sur les conditions de vie et de mort des animaux sont en partie cachĂ©es par les industriels ou la publicitĂ©, et pourraient ĂȘtre ainsi plus facilement ignorĂ©es par les gens qui ne s’intĂ©ressent pas au sujet.

Stratégies de perception indirectes

  • Se persuader que l’on ne mange pas beaucoup de viande
  • S’auto-dĂ©finir comme mangeur de viande produite sans cruautĂ©
  • DĂ©nigrer les vĂ©gĂ©tariens et les vĂ©gĂ©taliens
  • BlĂąmer ou s’indigner des industriels, du gouvernement… qui ne font rien pour le bien-ĂȘtre animal

Maintien de la consommation de viande.
Moralité restaurée.
Future dissonance empĂȘchĂ©e
.

Stratégies de perception directe

  • Nier que les animaux ont une conscience ou peuvent souffrir
  • SĂ©paration entre les animaux migons qu’on aime et ceux qu’on mange
  • Les 4 N[10]https://doi.org/10.1016/j.appet.2015.04.011, les gens affirment que la viande c’est Naturel, Normal, NĂ©cessaire et/ou agrĂ©able (Nice)

Maintien ou renforcement de la consommation de viande.
Justification accrue
.
Future dissonance empĂȘchĂ©e.

Changement de comportement


  • RĂ©duire sa consommation de viande et de produits animaux

Plus de détail dans ces vidéos :

À noter qu’il existe de fortes diffĂ©rences culturelles entre les femmes et les hommes. Les hommes sont plus attachĂ©s Ă  la viande[11]https://doi.org/10.1016/j.appet.2018.01.005[12]https://doi.org/10.1080/08927936.2023.2243737.

Mon expérience personnelle

Ce paradoxe peut aussi se manifester sur les autres produits animaux :

J’ai arrĂȘtĂ© de manger de la viande Ă  18 ans en me disant qu’ainsi, je ne tuerais plus d’animaux.

Pendant 10 ans, j’ai continuĂ© Ă  manger du poisson en me disant qu’ils n’Ă©taient pas conscients. Quand je me suis renseignĂ© sur le sujet, j’ai arrĂȘtĂ© d’en manger.

Mais pendant encore 2 ans, j’ai mangĂ© des Ɠufs et des produits laitiers en me disant que les animaux n’Ă©taient pas tuĂ©s, ce qui est Ă©videmment faux.

Quand j’ai vu le traitement des vaches laitiĂšres, j’ai arrĂȘtĂ© le fromage de vache. Mais j’ai continuĂ© le fromage de chĂšvre en me disant que les chĂšvres ne sont pas mangĂ©es donc ça va. Il aura fallu une derniĂšre vidĂ©o d’abattage de chevreaux de L214 pour que j’arrĂȘte de me raconter des histoires et que je devienne enfin vĂ©gĂ©talien.

Les arguments anti-végan

Face Ă  une personne vĂ©gĂ©talienne, certaines personnes peuvent essayer de rĂ©duire leur dissonance cognitive en exprimant un contre-argument[13]https://insolente-veggie.com/boutique[14]http://www.la-carotte-masquee.com/veganisme-biais-de-confirmation/[15]https://youtu.be/FRBuDziOlLo[16]http://lesquestionscomposent.fr/petit-guide-argumentaire-a-lusage-des-carnistes/[17]https://www.facebook.com/grrraines/[18]http://lescosmetiquesdelilith.blogspot.com/2017/05/medley-des-arguments-anti-vegan.html (souvent sans qu’on leur ait rien demandĂ©). Beaucoup de ces arguments sont pourtant absurdes si on prend le temps d’y rĂ©flĂ©chir 2 minutes. Certains de ces arguments ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©montĂ©s sur ce blog.

Les actions qui font réduire la consommation de viande

Voici les mesures qui s’avĂ©reraient les plus efficaces pour encourager la diminution de la consommation de viande au sein de la population[19]https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0195666321006462#tbl5 :

Informer sur les effets secondaires nĂ©gatifs de la viande en mettant l’accent sur la santĂ©


  • Allier bienfaits sanitaires et environnementaux
  • Mettre en avant les enjeux de santĂ© plutĂŽt que les enjeux environnementaux
  • Fournir des informations personnalisĂ©es alignĂ©es avec l’objectif actuel du consommateur

DĂ©clencher des Ă©motions


  • Faire rĂ©fĂ©rence Ă  la souffrance animale ou montrer des photos de viande non transformĂ©e
  • Montrer des photos d’animaux vivants ou d’animaux mignons dans des contextes de restaurant

Fournir une formation sur les compĂ©tences et soutenir le changement d’habitudes


  • Combiner l’Ă©tablissement d’objectifs et le conseil avec du matĂ©riel Ă©ducatif sur des modes de vie sains
  • Offrir des cours de cuisine pour aider Ă  la prĂ©paration de plats vĂ©gĂ©tariens

Augmenter la visibilité de la nourriture végétarienne et végétalienne


  • Rendre la nourriture vĂ©gĂ©tarienne plus visible dans l’environnement alimentaire (par exemple restaurant, supermarchĂ©)
  • AccroĂźtre la visibilitĂ© de la nourriture vĂ©gĂ©tarienne en qualifiant un repas vĂ©gĂ©tarien de plat du jour

Oh ! J'ai vu une erreur